La petite histoire

J’ai toujours voulu raconter des histoires et j’ai longtemps cru que le moyen le plus réaliste pour le faire serait de devenir journaliste. Je voulais voyager et faire des rencontres qui deviendront par la suite mes sujets d’articles.

Durant mes études collégiales, je me suis lancée dans la rédaction. J’ai commencé à collaborer pour des blogues. Je me suis aperçue que ce qui m’intéressait était de mener des entrevues et de rédiger des portraits. Je trouvais particulièrement intéressant de comprendre le parcours des gens. Je pense que Montréal y est pour beaucoup puisque j’ai rencontré des gens d’un peu partout. D’un autre côté, le web m’a aussi permis de faire d’heureuses rencontres. Le web c’est magique.

J’ai poursuivi mes études universitaires en communications pour ensuite me dire qu’il était temps que je fasse le grand voyage. Je suis donc partie quatre mois : une partie du séjour au Maroc et l’autre partie, en Tunisie. C’était un voyage que je voulais faire pour plusieurs raisons, entre autres pour en apprendre davantage sur mes cultures d’origines.

En revenant à Montréal, j’ai repris mon petit train de vie habituel, mais j’avais une idée. Ce n’était pas tout à fait clair, mais ça me trottait dans la tête très souvent. Puis, durant une course matinale, l’idée est devenue un projet. C’est fou ce que peut faire un petit jogging! J’avais envie de montrer le savoir-faire des artisans, de raconter leur histoire sur une plateforme en ligne appuyée de texte et de vidéos. Boutique Binetna est née.

Finalement, la boutique c’est tous mes rêves et intérêts combinés en un seul projet. Je pourrais y raconter des histoires, documenter mes rencontres, en apprendre plus sur l’histoire de ces cultures et faire découvrir ce que j’ai appris dans mes billets de blogues.

Et aussi, vous rencontrez durant mes événements «souks» spontanés!
Bonne visite!

Sonia

 

Photo : Laurie-Anne Thuot

Désolé, le formulaire de commentaire n'est pas accessible pour le moment

X